CORAF INFOS MARS 2022

LA CORAF ORGANISE LA 3è JOURNEE QUALITE

La Coraf a organisé le 3 mars 2022, la 3è journée qualité sous le thème : ‘’la Coraf à l’an 2 de la certification’’.

Prenant la parole, le Directeur de l’usine, monsieur Patrice  Koffi Yao, a circonscrit le cadre autour des bienfaits de la certification.

La certification a-t-il déclaré, voudrait, qu’à travers la norme, que le client soit totalement satisfait. Cette exigence permet l’amélioration de la qualité du service.

La certification a-t-il indiqué, a permis à la Coraf de mieux planifier ses activités. Dorénavant par exemple, un agrément des prestataires est exigé à la Coraf.

En termes de perspectives, le Directeur de l’usine a, en plus de l’iso 9001, émis l’idée d‘obtenir  pour la Coraf, l’iso 14001 pour l’environnement et l’iso 45001 pour la santé et la sécurité au travail, en vue d’arriver à un management intégré.

Monsieur Ulrich Hessou, consultant, a quant à lui présenté la démarche qualité de la Coraf. Cette présentation a été structurée selon les exigences de la norme. Il a ainsi, commencé par situer le contexte qui consiste à identifier les enjeux internes et externes. Il a ensuite parlé de l’analyse SWOT. Toutes les activités à la Coraf a-t-il indiqué, sont structurées en processus. La cartographie des processus tient compte de l’organisation de l’entreprise : en départements et  en services.

Monsieur Jean Jacques Ngoko Mouyabi, Directeur général de l’ACONOQ (Agence congolaise de la norme et la qualité), invité d’honneur de ladite journée, a félicité et encouragé la Coraf dans sa démarche en rapport aux évolutions des temps. Il a mentionné que la Coraf avait la bonne vision tout en indiquant que le qualiticien ne doit pas tomber dans la maladie appelée ‘’l’autosatisfaction’’.

Clôturant la journée, le Directeur de l’usine a signifié que la certification apporte de la rigueur dans l’application des procédures et dans l’exercice des activités, ce qui offre à la Coraf tous ses bienfaits. Il a ensuite encouragé l’ensemble du personnel à travailler davantage pour une plus grande maîtrise des activités et démontrer que le Système de management de la qualité a gagné en maturité∎

MINI ARRET DE LA CORAF

Initialement prévu pour le 8 février 2022, le mini arrêt de la Coraf a débuté le 19 mars 2022, suite au retard dû à la réception des tankers de supercarburant et du gasoil.

Outre les travaux exigés par l’administration des mines, il y a eu ceux résultant des divers corps de métiers. Ainsi, il y a eu : les travaux liés à la règlementation, aux équipements ‘’fragiles’’, aux procédés et les travaux proposés par l’exploitation.

En termes de résultats, ce mini arrêt a fait ressortir quelques points à améliorer à savoir : le management de l’arrêt, l’optimisation de la gestion des permis de travail, le respect des procédures d’achats en urgence, la maîtrise des accès, l’optimisation des réunions de coordination.

Ce mini arrêt a permis également de constater le professionnalisme de l’ensemble des acteurs qui ont contribué à son succès. Les délais ont été globalement respectés∎